Le samedi 14 octobre dernier se tenait au siège du Tours Capitale Club situé rue de la Vallée Coquette à Vouvray le cocktail des partenaires où Michel Courteix et Sébastien Leroux représentaient Les Randonneurs du XIème.

Etaient également représentés lors de cet après-midi la SMAC (Société des Mines d’Asphalte du Centre), la maison Aubert – viticulteurs à Vouvray, l’Amicale de la Garnison de Tours, la Souris Gourmande – restaurant de la rue Colbert à Tours, IMC réceptions – traiteur à Nazelles-Négron, le cabaret Chez Nello – rue Auguste Chevallier à Tours…

Yoann Gillet, fondateur et président d’honneur de l’association et Vincent Perrotin son actuel président ont successivement pris la parole pour résumer les projets déjà réalisés et envisager les futurs.

Afin de symboliser le partenariat qui lie le Tours Capitale Club (TCC) et les Randonneurs du XIème, Yoann et Vincent ont souhaité nous remettre une chaussure sculptée en bois datée du 19ème siècle. En échange, Sébastien et Michel leur ont remis trois topoguides de Paris et ses environs dont la 2ème édition du ParispasApas réalisée par le Comité de Randonnée Pédestre de Paris et en partenariat avec la Mairie de Paris présentant le GR Paris 2024 créé à l’occasion de la candidature de la Ville de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024.

Comme à l’accoutumée, nous avons été divinement reçus chez Danny et Patrick dans leur habitation troglodytique de la Vallée Coquette.

Vous pouvez visionner ci-dessous un film illustrant la venue des marcheurs parisiens en Touraine avec une balade jusqu’à Vouvray en avril 2014.

Film Les randonneurs du XIe

 

Étiquettes : , ,

Comments Pas de commentaire »

En vérifiant les horaires SNCF la veille du départ sur le site www.transilien.fr, je découvre que le programme prévu ne pourra être assuré, tous les trains ayant été mis terminus en gare de Meaux durant le week-end.
Afin d’éviter de passer la majeure partie de la journée en excursion dans le bus de substitution, je remplace le parcours de 20km sur ‘les balcons de la Marne’ par un autre de 23 km en boucle autour de Lagny, également au départ de Gare de l’Est.
Avec les 10 dames qui m’accompagnent (on est parfois très bien accompagné) nous profitons de situations remarquables :
– un gros et gras ragondin grignotant au milieu des cygnes à Lagny,
– les propriétés coquettes de la ville en bord de Marne
– les monumentales sculptures de la Dhuyis, en rénovation (pièces réalisées par Jacques Servières à partir de 1987 à l’aide des pierres du pont détruit au début de la 2nde guerre mondiale),
– la coupure du chemin de halage coupé pour travaux sur des écluses nous oblige à un détour de 2 km, la longueur du parcours est ainsi portée à 25 km
– des chemins lourds -dirait-on en équitation- depuis le délicat passage sous le viaduc de la ligne SNCF Paris-Strasbourg jusqu’à la base de loisirs de Jablines, en accès libre en basse saison,
– pique nique en bord de Marne, terminé par une distribution de friandises préparées par nos meilleures cuisinières -merci à elles-, puis par une sieste permise par la générosité du soleil,
– retour à petite allure à la gare (le mal de dos d’une randonneuse s’est réveillé) via les bois, les champs, le chemin de halage
Partout couleurs et odeurs d’automne et le bruit des feuilles mortes qu’on piétine.

P1050643 P1050646 P1050647
P1050649 P1050650 P1050651

P1050654 P1050655 P1050659  P1050652 

Comments Pas de commentaire »

Nous étions 8 ( parité parfaite) à nous lancer dans une randonnée reliant Veneux- Moret à Montereau. Temps humide en début de journée puis beau soleil, l’après-midi. De la gare nous relions le viaduc de St-Mammes  avant de rejoindre les bords de Loing qui accueillent péniches et bateaux de tourisme et d’arriver à Moret sur Loing, ville remontant au Moyen Age ( 3  portes d’entrée-sortie monumentales) dont nous visitons la rue principale (façade François 1er, maisons anciennes, musée Sisley.;) avant de traverser le pont enjambant les parties aquatiques( à voir!) et découvrir qu’il y avait un musée du sucre d’orge. Poursuite par le canal du Loing qui ne semble plus utilisé, d’où le bonheur des hérons, remontée vers Ecuelles où une erreur de choix de GR nous a conduit à un centre de vol à voile et nous a pénalisé de 3 km ( le groupe  n’a manifesté aucune récrimination: merci) pour nous retrouver face un massif forestier à contourner afin d’atteindre Villecerf, non par le GR devenu boueux mais en traversant le bois de la Lune et  rejoindre une route qui nous a fait découvrir la curiosité locale: la Roche du Saut avant de déjeuner dans le jardin de l’église de Villecerf. Ensuite, poursuite du GR à travers la campagne ( ‘à découvert ‘ jusqu’au terminus) et, au sommet d’une colline couverte de plants de moutarde (donnant une couleur jaune ), Montereau qui apparaît à 7 km. Les derniers km se font en zone urbaine; grâce à un bel effort soutenu, nous arrivons à prendre le train de 16h12.Journée très conviviale qui donne envie de recommencer, ne serait-ce que pour déguster les biscuits ‘maison’ de Bernard, le café et le chocolat de Lily

20171007_09504820170930_100115

 

Comments Pas de commentaire »

Aujourd’hui une randonnée au cœur des riches terres de culture de la Beauce. Etampes d’où nous commençons à marcher a la particularité d’être irriguée par un dense réseau de cours d’eau. Elle est appelée la Venise de la Beauce. La richesse d’Etampes s’est établie sur les industries céréalières et la meunerie locale. Lieu majeur d’approvisionnement en farines pour Paris. Pas moins d’une vingtaine de moulins et lavoirs se trouvent dans la vieille ville. Je vous invite à y faire une petite visite.

Ensuite nous sommes arrivés dans le quartier de Saint Martin. La particularité ici c’est  l’église commencée en 1140. Elle a une tour penchée. En effet le clocher s’affaisse car l’église est bâtie sur un terrain  instable. On n’est pas à Pise mais on s’en rapproche un peu…..

Etampes avait un château fort royal,  aujourd’hui il ne reste que le donjon  appelée tour Guinette. Ensuite en remontant dans les quartiers nord nous sommes passés rue du Gamin qui chante, qui est sur la voie de Compostelle (Voie de Tours). A Brières les Scellés nous avons continué le GR 111  en apercevant la grande plaine de la Beauce. Nous sommes arrivés à Etrechy en prenant tout d’abord un petit PR bien sympathique.

Belle randonnée de 22 kms en bonne compagnie il n’y a qu’à voir la photo de famille ci-après. Merci à tous.

Comments Pas de commentaire »

Départ vers 10 heures depuis Ezanville pour Frépillon. La grande traversée de la forêt de Montmorency. 22 à 23 kms. Rapidement nous sommes dans la campagne et passons le château Le Luat pour rentrer dans Piscop. Encore une commune que nous ne connaissions.  Pour arriver à Piscop nous avons suivi le GRP mais le sentier peu de randonneurs l’empruntent, nous avons du nous bagarrer avec les ronces, orties, et branches…. Heureusement qu’ensuite le sentier était bien plus propre.

La ceinture verte la route e d’Ile de France traverse la forêt et l’avons suivie. Une petite halte repas près de l’étang du domaine de la chasse avec sa très belle maison forestière, et nous avons continué vers le  carrefour de l’homme mort, nous ne nous sommes pas arrêtés, mais avons pris ensuite heureusement la route du poteau du paradis. C’était mieux….

L’arrivée à Bessancourt et toute en douceur la descente vers Frépillon. Joli village du Val d’Oise. A la gare point de train, des travaux sur la ligne, un bus salvateur est arrivé pour nous conduire vers  Eaubonne où nous avons repris notre train pour Paris.

La pluie du matin n’arrête pas le pèlerin. Nous sommes passés entre les gouttes et avons passé une bonne journée en forêt.

Merci aux participants.

Comments Pas de commentaire »