Archive de l'auteur

Nous étions 8 ( parité parfaite) à nous lancer dans une randonnée reliant Veneux- Moret à Montereau. Temps humide en début de journée puis beau soleil, l’après-midi. De la gare nous relions le viaduc de St-Mammes  avant de rejoindre les bords de Loing qui accueillent péniches et bateaux de tourisme et d’arriver à Moret sur Loing, ville remontant au Moyen Age ( 3  portes d’entrée-sortie monumentales) dont nous visitons la rue principale (façade François 1er, maisons anciennes, musée Sisley.;) avant de traverser le pont enjambant les parties aquatiques( à voir!) et découvrir qu’il y avait un musée du sucre d’orge. Poursuite par le canal du Loing qui ne semble plus utilisé, d’où le bonheur des hérons, remontée vers Ecuelles où une erreur de choix de GR nous a conduit à un centre de vol à voile et nous a pénalisé de 3 km ( le groupe  n’a manifesté aucune récrimination: merci) pour nous retrouver face un massif forestier à contourner afin d’atteindre Villecerf, non par le GR devenu boueux mais en traversant le bois de la Lune et  rejoindre une route qui nous a fait découvrir la curiosité locale: la Roche du Saut avant de déjeuner dans le jardin de l’église de Villecerf. Ensuite, poursuite du GR à travers la campagne ( ‘à découvert ‘ jusqu’au terminus) et, au sommet d’une colline couverte de plants de moutarde (donnant une couleur jaune ), Montereau qui apparaît à 7 km. Les derniers km se font en zone urbaine; grâce à un bel effort soutenu, nous arrivons à prendre le train de 16h12.Journée très conviviale qui donne envie de recommencer, ne serait-ce que pour déguster les biscuits ‘maison’ de Bernard, le café et le chocolat de Lily

20171007_09504820170930_100115

 

Comments Pas de commentaire »

rando-01-074 volontaires pour une journée humide le matin ( pluie légère mais continue): ce temps pluvieux  a bien mis en valeur les couleurs des champs ( blés, tournesols, maïs, fleurs) et des maisons. Belles surprises: animaux en liberté (superbes chevaux, moutons, vaches.. et une biche et son faon dans les blés ), une équipe ( habillée en bouteilles vertes ‘I love beer ‘) participant aux jeux olympiques locaux .. mais aucun randonneur croisé. Un parcours assez plat dans sa première moitié, un sol bien glissant, de beaux panoramas ( bien des villages à 360°), un long ruisseau ( le Vaucouleur), de nombreux lavoirs, une suite d’étangs pour la pêche,des petits villages aux maisons bien rénovées et très fleuries avant de s’arrêter sous un abribus pour déjeuner et pendre les vêtements mouillés. L’après-midi, la pluie nous a quittés; comme prévu : 2 belles et longues montées; plus surprenant: une partie du GR peu empruntée nous a fait douter de son existence et une fin de parcours étonnante:2 branches du même Gr, la ville d’Epone est longue  ( plus de 2 km) avec un seul  panneau ‘gare'( seulement à 300m du terminus) aperçu.

Cette journée a été l’occasion de faire connaissance de 3 randonneuses AS PTT: Marie-Claude, Monique et Lili, de bénéficier de leur gentillesse ainsi que déguster les pâtisseries savoureuses de Monique. Encore une fois, la boussole a été un outil précieux

Comments Pas de commentaire »

7 volontaires enthousiastes pour cette randonnée de 23-24 km. Sur la journée: temps chaud, chemins non boueux et une bonne partie du parcours ombragée. La nature a bien fait les choses: coquelicots, fleurs, blés verdoyants et à proximité de l’Isle Adam, une couverture blanche, épaisse, superbe, semblable (de loin) à la neige , due à la floraison d’une catégorie d’arbre.

Au bout d’1km: erreur de sens  du GR vite détectée par la boussole. Les 6  premiers km sont consacrés à faire le tour extérieur de Presles, par la campagne. Une seconde erreur, sans gravité, nous fait suivre un cours d’eau..  mais nous retrouvons le GR devenu parcours jaune , à l’entrée de Mours . Les bords de l’Oise sont vite rejoints: nous les empruntons ( même si la végétation cache bien souvent la vue du fleuve), dépassés par un groupe de cyclistes, jusqu’au pont reliant l’Isle Adam à Parmain, lieu de notre pause-déjeuner; puis café à Parmain avant une longue montée au plateau qui alterne plaines et parcours ombragés jusqu’à l’entrée de Nesles la Vallée où l’église des 12-13èmes siècles était, pour une fois, ouverte; à la sortie nous empruntons la voie pour touristes, verdoyante, parsemée de maisons ( dont celle occupée par Honoré Daumier) jusqu’au point du choix final: filer directement à Valmondois  ou rejoindre Parmain par les champs ( +1,5km) ? Valmondois: l’attente à la gare ,  due à la suppression d’un train, nous permet de profiter de la brasserie locale.

Merci à tous les participants-participantes qui ont égaillé cette journée. Bonne chance au volontaire des 77km en Seine et Marne

 

Comments Pas de commentaire »

Un début de randonnée inhabituel: c’est une randonneuse qui a repêché l’animateur qui était sur un mauvais quai: merci à elle.

Douze adhérents  ont pu bénéficier du beau temps et de terrains non boueux. Du fait des travaux sur les voies, nous n’avons pas pu prendre, à temps, notre correspondance à Melun pour Hericy: Hericy-Melun est devenue Melun-Hericy : ce changement  nous a permis de commencer par la partie la plus urbanisée; sur les 5 premiers km, 3 km en ville, 1km le long des voies ferrées pour 1km le long de la Seine. Puis pénétration dans une zone verdoyante avec arrêt à Livry (pâtisserie, café) et poursuite jusqu’à Chartrettes afin de rejoindre les bords de Seine ( le fleuve est large, circulation de péniches et port de plaisance) où nous profitons de procéder à la halte ‘déjeuner’ durant laquelle nous avons évoqué les ‘trous’ dans les programmes bi-mensuels dus… au manque d’animateurs; depuis le matin, des adhérentes, en tête, ont pu nous mener à bon port: des animatrices en puissance qui peuvent être secondées, au début. Cette matinée a demandé une attention soutenue au niveau du tracé.

Après déjeuner, nous surplombons la Seine par un parcours en balcon ( un peu identique à La Roche-Guyon) sur 3 km afin d’atteindre Fontaine le Port , point de séparation avec le GR; le PR nous fait traverser la foret de Barbeau et finir le long de la Seine avant de prendre le train ( en accélérant à la fin) à Héricy.

Belle journée, beaux villages, terrain sec,belle végétation ( ex: les champs de colza) et des randonneurs toujours aussi sympathiques

 

20170429_12150320170429_12533120170429_13175820170429_140216

Comments Pas de commentaire »

Le voyage en train a pris des allures de café philosophique pour les six volontaires.Arrivés tardivement (9h40; train oblige) à La Ferté-Alais mais n’oubliant pas le café-arrêt technique du démarrage, ils ont commencé la randonnée dans la fraicheur (une des 2 photos montre la croute glacée sur une plante) mais sous un beau soleil et la couleur bleue du ciel si particulière en janvier; avantage: le sol était dur. Des traces blanches sur les feuilles , et les éclats de cristaux sur les plantes nous ont persuadé que l’hiver était là. Le parcours a été agrémenté par les interventions d’un jongleur des mots: merci! 50% du parcours dans ou à proximité de la forêt ( le début du parcours). Un chemin bien balisé pour la partie GR. Quelques belles montées, la traversée de restes de l’exploitation des carrières de grès  ..et une réplique des rochers de Fontainebleau ( l’autre photo jointe), les Roches aux Dames. Déjeuner par terre dans un sous-bois , poursuite dans ou le long des bois jusqu’au 2/3 du parcours puis en zone découverte : l’étang de Saint-Blaise et sa cité au bord de l’eau, la rivière Essonne étant très proche, avant d’entreprendre une dernière montée afin d’atteindre la gare et de monter dans le train de justesse.

rando-21-01-2017 255Toujours de la bonne humeur et des dégustations; un double rappel: marcher à gauche de la route et s’attendre régulièrement.rando-21-01-2017 258

Comments Pas de commentaire »