samedi 19 janvier De l’Oise à la Seine

A Pontoise, début de la randonnée par une café pour les 4 randonneurs puis, à proximité de la gare, nous atteignons le GR de Pays longeant l’Oise : au début par des quais aménagés (pratique de l’aviron) puis de la vielle ville de Cergy au lavoir de la Guepiere, un chemin étroit le long du fleuve.. pour le plaisir de voir de nombreux oiseaux et de constater un intense trafic de péniches. Direction un parcours en balcon, sur l’ancienne voie férée, après avoir dépassé le musée Gérard Philippe, pour nous mener à la découverte de la base de Cergy-Neuville au loin et une visite plus longue que prévue de l’Axe Majeur : pont reliant la bande de terre la plus au nord de la base, escalier monumental, colonnes, jardin fruitier et l’ensemble architectural rappelant la place de Catalogne (proximité de la gare Montparnasse) qui ne possède pas un tel obélisque (60m de haut) visitable. Bernard vous fera découvrir tout cela le 23 février: ne manquez pas sa randonnée!

Déjeuner sous le grésil mais autour d’une table avec vue sur la base de Cergy. Reprise pour rejoindre Vauréal, un chemin tortueux puis direction du gite d’étape d’Enancourt (hésitations pour retrouver le bon chemin). Descente sur Chanteloup- les- Vignes qui nous a donné une image (sans doute fallacieuse) de cité calme le long du GR (où sont les cités agitées qui ont fait la célébrité de la cité) et cap sur la gare de Triel-sur-Seine ; dans un dernier effort, nous atteignons la Seine avant de prendre le train pour Paris Saint-Lazare.

Le sol a été bien glissant dans beaucoup d’endroits ; ciel frais le matin et grésil faisant apprécier gants et bonnet, après-midi frais et pluies peu intenses nous accompagnant tout l’après-midi. Nombreuses petites côtes (sauf erreur, dénivelés positifs = entre 600 et 700m). La signalétique était très bien faite dans l’ensemble. La participation de chacun a permis de trouver le bon chemin (à la fin, lutte entre les applications de localisation ; la carte IGN était très bien)

Une nouvelle fois, bonne humeur, nombreuses discussions ; spécialité de Bernadette. Ma sciatique finissante a sans doute ralenti le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.