Nous étions 7 à entreprendre cette randonnée perturbée par les transports train – bus de substitution) mais peu de supplément de temps. La journée a été, en résumé, partagée en 2 temps.

Le matin : de Méry-sur-Oise à l’Est : forêts avec déclivités (notamment dans les parties hors GR) et côtés sauvages de chemins accidentés, des champs parsemés de coquelicots (signe de l’absence d’engrais chimiques), le tout sous une température agréable. Achèvement par la découverte de la fontaine dédiée à Sainte Radégonde avant d’arriver aux étendues d’eau du Château de la Chasse pour un déjeuner tranquille interrompu par un possesseur de chien ne supportant pas la suggestion de tenir son chien en laisse (lui recommander le gi gong initié par Régina).

L’après-midi : plein Sud, chemins moins pentus, en forêt, avant d’aborder la zone urbaine et le bonheur de la traversée de Groslay par des sentes.

Le temps aura été très clément sauf certains épisodes pluvieux de courtes durées, des terrains peu boueux, des marquages assez réguliers (N° de parcelles, signes) et un retour en train rapide (15 minutes) … sans oublier un outil indispensable : la boussole.

Merci aux Randonneurs d’être venus (je n’aurais pas fait la randonnée de moi-même), pour leur convivialité et pour leur créativité gastronomique (langues de chat de Bernadette, gâteaux de Bernard) ; un groupe sympathique.

Répondre