Régina avait tenu sa promesse de nous amener dans son pays et nous voici à Köln pour deux jours de carnaval.  Dès l’arrivée gare centrale, les allemands ne font pas dans la demi mesure,  sont tous déguisés et prêts à faire la fête. La gare se trouve en plein cœur de la ville à deux pas de la magnifique cathédrale gothique. Juste le temps de traverser le Rhin pour aller déposer nos bagages à l’auberge, de se vêtir de tenues de couleurs vives, de perruques.  Nous avons tous choisis de nous déguiser en clowns, et bien sûr pour finir une couche de maquillage sur chacun de nos visages. Nous sommes prêts à partir pour le Rosenmontag le lundi des roses, journée très importante avec un défilé  kolossal qui dure environ quatre heures…

Le défilé de chars s’exprime sur les figures politiques du moment, mais pas seulement. Nous, nous avons compris que le plus important pour les personnes qui regardent passer le défilé est de crier Kamelle,  que l’on peut traduire en français par des bonbons !!!  et de chanter plusieurs dizaines de fois Köln alaaf, Köln alaaf chanson très populaire du carnaval. Au cours de ce défilé des centaines de kilos de bonbons, friandises, fleurs sont jetés  depuis les chars à la foule qui en redemande…. tout le monde vient avec des sacs qui se remplissent de sucreries. A la fin de la journée nous en avons recueillis plusieurs kilos que nous nous sommes partagés. Les gens se parlent, chantent, mangent et boivent dans une bonne ambiance. Des stands de vente de saucisses, de bières sont implantés le long du parcours. Nous sommes en Allemagne, je vous le rappelle. Et nous en profitons bien.

Nous avons passé la soirée dans la vieille ville près du Rhin, dans des bars remplis de gens faisant la fête, chantant, et buvant la bière locale dans de petits verres.

Le lendemain nous avions une visite guidée de la cathédrale et de son quartier. L’intérieur de la cathédrale est très riche, ses dimensions sont immenses et  sa flèche très fine, symbole de la ville. Ville de commerce, Cologne est connue pas seulement pour sa bière mais aussi pour son eau, parfum que tout le monde connaît pas seulement en Allemagne. Les vieux quartiers centraux méritent que l’on s’y attarde. Bref, j’ai bien aimé l’atmosphère de la ville qui est très latine et non de caractère prussien comme l’a rappelé la guide.

Je ne peux que vous inviter à passer un week-end à Cologne, au moment du carnaval qui est la cinquième saison là bas, mais aussi au printemps ou en été la ville est verte et les bords du Rhin accueillants.

Merci à Régina pour nous avons fait découvrir Köln et son carnaval. Danke schon. Bon maintenant il faudra penser à   partir randonner en Bavière, visiter Munich au mois d’Octobre…. J’ai déjà une petite idée dans la tête.

Répondre